Archives par mot-clé : aides à domicile

« Il est temps de reconnaître le travail des aides à domicile »

Dans le monde, un collectif d’universitaires et de féministes, dont l’écrivaine Annie Ernaux et les sociologues Dominique Méda, Christelle Avril et Caroline Ibos, plaide, pour la création d’un grand service public de l’aide à l’autonomie ainsi que pour la revalorisation des salaires et des carrières de celles qui ont été les « grandes oubliées » du Ségur de la santé.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/09/22/il-est-temps-de-reconnaitre-le-travail-des-aides-a-domicile_6095536_3232.html

Manifestation des aides à domicile de l’ADPA (Association Départementale d’aide aux Personnes Âgées), 16 juin 2021, crédit: LO

“Alors que leur rôle est essentiel, que leur métier fait partie des enjeux forts des sociétés de demain, alors que leur travail est aussi un levier d’émancipation des femmes qui sont majoritairement des aidantes, il est temps de construire un grand service public de l’aide à l’autonomie, avec un financement de la perte d’autonomie au titre de la maladie par la Sécurité sociale et avec de vraies garanties sociales et salariées pour toutes ces professionnelles.”

Les près de 700 000 aides à domicile, en première ligne durant la crise sanitaire, sont les « grandes oubliées » du Ségur de la santé ou des plans de relance, en dehors d’une prime ponctuelle de 1 000 euros, en réalité rarement obtenue en totalité.

A votre service

La Série Documentaire, France culture

https://www.franceculture.fr/emissions/series/a-votre-service-plongee-dans-lunivers-de-la-domesticite

Majordome• Crédits : Jacobs Stock Photography Ltd – Getty

Gouvernante, majordome, cuisinière, bonne de ferme, nounou, auxiliaire de vie… ils ou elles travaillent à domicile, partagent l’intimité de leur employeur mais demeurent invisibles

Qui sont-ils/elles ? Quelle est leur histoire, leurs conditions de vie et de travail, quelles relations nouent-ils avec leurs employeurs ? Comment ces salariés vivent le fait d’être exposés à un niveau de vie très supérieur au leur ? Quelle est leur trajectoire ? La dialectique du maître et de l’esclave est-elle encore d’actualité ? 

Soumission, révolte, dépendance mutuelle, conflit latent, fantasmes, manipulation ou renversement des rôles… De Pot-Bouille de Zola au Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau, en passant par Lamartine, les Frères Goncourt ou la figure de Bécassine… la relation maîtres/domestiques irradie largement la fiction.

Mais ces rapports sociaux sont souvent plus complexes qu’il n’y paraît, car les liens qui se tissent au sein d’une maison laissent aussi place à l’affectif. Il s’agira d’observer ces interactions subtiles et la frontière ténue entre service et servitude en opérant des allers et retour entre passé et présent, réel et fiction.

Une série documentaire de Jérôme Sandlarz réalisée par Anne Fleury

Episode 1: Domestique diplômé

Episode 2: Du service à l’asservissement

Episode 3: De la nourrice à la nounou

Episode 4: Aides à domicile, expertes en dépendances